Et la France ?

Publié le par lali

 

Nucléaire : Jamais deux sans trois ?

1986 : Catastrophe de Tchernobyl.
1987 : L'Italie en tire une leçon et la sortie du nucléaire civil

est décidée par référendum.
2011 : Accident nucléaire de Fukushima
2011 : L'Allemagne réagit. Décision de fermer

toutes les centrales nucléaires d'ici 2022.
 
Et la France ?
Malgré des protestations et des appels à un débat,

le gouvernement actuel ne montre aucune volonté

pour sortir du nucléaire.

 

Paul Lannoye est député européen et docteur en sciences physiques.

Quand il a commencé ses études à la fin des années 50,

le nucléaire était pour lui comme pour tous ceux de sa génération

une solution formidable pour la production d'énergie.

Depuis, Paul Lannoye est revenu sur ses convictions

et milite pour une sortie progressive du nucléaire.

Dans cet entretien, il nous livre un florilège des idées reçus

autour de cette technologie en définitive dangereuse et polluante.

 

Source

Commenter cet article

ema 03/06/2011 13:50



Bonjour Lali, j'espère que tu vas bien. Je pensais aux NRJ renouvelable... mais qui ne coute rien... mais qui pourraient être peut - être une solution pour sortir doucement du nucléaire dont on
ne maitrise en rien l'arrêt... quand il est en route on ne peut plus l'arrêter, c'est terrible. Je te fais de gros bisous, à bientôt.



choco-chan 03/06/2011 13:26



au fait c'est où tchrnobyl =P


Bisous!



Max 03/06/2011 12:16



La solution ne se trouve pas dans la contestation, mais dans l' expressiond' un besoin d'une énergie propre ( pour l' homme autant que pour la nature ), des solutions existent déjà, d' autres
seront découvertes...Plus le nombre de personne sera grand à souhaiter ce changement, plus ces énergies prendront formes.


Les lobbies industrielles n' y pourront rien, alors qu' aujourd'hui, on est dépendant de leur bon vouloir.


Passe une belle journée



bouchra 02/06/2011 20:36



merci ma chère pour le partage gros bisous *



cerisette 02/06/2011 05:57






bisous+++