Fenêtre ou linge sale?

Publié le par lali

 

A méditer et laisser cheminer en soiFenetreAlambic.jpg

Un jeune couple venait de s’installer dans un nouveau quartier...
Le lendemain matin,

au moment où le couple prenait le petit déjeuner,

la femme aperçut leur voisine qui étendait son linge .
...Quel linge sale! dit elle.

Elle ne sait pas laver.
Peut-être a-t-elle besoin d’un nouveau savon

pour mieux faire sa lessive....
Son mari regarda la scène mais garda le silence.
C’était le même commentaire chaque fois

que la voisine séchait son linge...

Après un mois, la femme fut surprise

de voir un matin que le linge de sa voisine

était bien propre et elle dit à son mari :
Regarde! Elle a enfin appris à laver son linge maintenant.

Qui le lui a enseigné ?

Le mari répondit:
Personne...

Je me suis levé tôt ce matin

et j’ai lavé les vitres de notre fenêtre !

Moralité :
Parfois tout dépend de la propreté de la fenêtre

à travers laquelle nous observons les faits...
Avant de critiquer, il faudrait peut-être vérifier d’abord

la qualité de notre regard.

Alors, nous pourrions voir avec clarté,

la limpidité du cœur des autres.
 

Publié dans Pensées méditatives

Commenter cet article

P.F.J 14/02/2011 18:47



Ma Lali, j'adore la moralité de cette histoire, et l'avais mise "de côté" pour pouvoir la relire... Merci de nous ouvrir les yeux avec de telles sujets... Bisous de ton Pierre



catcent 13/02/2011 13:35



Tout plein de vérité,


Bye Lali, bon dimanche, c'était une très belle méditation  



bouchra 11/02/2011 12:38



héhéhéh superbe merci pour le partage gros bisous 



marie 11/02/2011 08:43



bonjour Lali, 


je connaissais "l'histoire", mais la morale, il n'y en a pas beaucoup qui s'en préoccupe, 


les gens ont vite fait, de donner un jugement, sans connaître le fond du problème, et beaucoup se regarde le "nombril", et c'est de plus en plus comme çà,maintenant, dans quelle société,
vivons-nous ?????????


bisous Marie  


 



Nimuecat 11/02/2011 08:11



ça c'est bien dit!!! bises et bonne journée Lali.